Success Story : les stages Girls Can Code! de Prologin

Découvrez tous les mois les projets de celles et ceux qui œuvrent pour la médiation scientifique en mathématiques et informatique ! 

Girls Can Code! : des stages d’initiation à la programmation pour les collégiennes et lycéennes !

 

L’association Prologin, la genèse de Girls Can Code!

L'association Prologin est née en 1991 de l'initiative d'étudiants de l'EPITA et de l'École polytechnique, constatant que l'informatique était l'un des rares domaines pour lesquels il n'existait en France presqu’aucune communauté réunissant les jeunes passionnés par cette matière. Ces étudiants décident alors de créer le concours national d’informatique Prologin. L’association regroupe désormais des étudiants d’écoles variées et notamment des Écoles Normales Supérieures.

En 2014, l’association Prologin reçoit un prix aux Google RISE Awards. Constatant l’importante sous-représentation des filles parmi les candidats au concours Prologin, l’association entreprend, avec les fonds obtenus par le prix, la création des stages d’initiation à l’informatique et à la programmation : c’est ainsi que naquit Girls Can Code!.

Girls Can Code! ce sont des stages gratuits d’une semaine à destination de collégiennes et lycéennes, au contenu pédagogique créé par l’association. Il se concentre sur l’apprentissage du langage Python et se finit par un projet créatif, au choix entre la conception d’un jeu vidéo ou la programmation d’un micro-contrôleur. Mais le stage est également l’occasion d’aborder des thèmes variés tels qu’une découverte d’Unix, des initiations au réseau et au web ainsi que de rencontrer des informaticiennes pouvant témoigner de leurs parcours et de leurs professions.

CHIFFRES & IMPACT

Le concours national d’informatique en 2019, c’est plus de 2500 participants en ligne, 442 demi-finalistes et 100 finalistes 

Nous avons progressivement encouragé les filles de Girls Can Code! à s’engager dans le concours Prologin et elles sont de plus en plus nombreuses à le faire. Cela nous permet de les revoir, de continuer à les encourager et leur offre un objectif pour continuer l’informatique après le stage ! Bien qu’elles restent malheureusement largement minoritaire, le nombre de filles participant à la phase de qualification est passé d’une dizaine en 2014 à plus de 120 en 2019 !

Année

Stages

Total de participantes

2014

Paris

10

2015

Paris

12

2016

Paris

18

2017

Bordeaux, Paris, Lyon

52

2018

Nantes (Adn-ouest Atlantic 2020), Paris, Lyon

70

2019

Paris en Juillet, Paris et Lyon en Août

77

Montpellier, Rennes, Strasbourg (format GCC! Week-end)

30

 

La Fondation Blaise Pascal, un soutien majeur pour Girls Can Code!

Le financement de la fondation Blaise Pascal nous a permis d’envisager avec sérénité et ambition notre année et il a été déterminant de l’ampleur du développement des actions.

Girls Can Code! 2019 a été soutenu par la fondation Blaise Pascal ce qui a permis de développer de nouveaux projets ambitieux pour cette année :

  • un troisième stage à 22 participantes début juillet. Ca a été un vrai plaisir pour nous d’avoir les moyens d’organiser un stage supplémentaire afin de toucher le plus de curieuses d’informatique possible.
  • la mise en place de bourses pour les participantes en ayant besoin. Les stages sont gratuits, mais l’hébergement et le transport restent à la charge des familles. Lever ce frein financier était un souhait de longue date de l’association car les stages sont principalement organisés à Paris et à Lyon et il nous semblait important d’en faciliter l’accès.
  • l’organisation de stages courts de deux jours « Girls Can Code! Week-end ». Nos encadrants sont étudiants, il est compliqué de les mobiliser des semaines entières. La création d’un format plus court permet à la fois de proposer des stages supplémentaires, de faire varier les lieux des stages et à l’avenir de proposer des stages à thème.

Toutes ces nouveautés n’ont pas été financées uniquement par la fondation Blaise Pascal. Les bourses ont été financées par la Fondation Deloitte et les  3 stages courts de cette année par Google. Mais le financement de la fondation Blaise Pascal nous a permis d’envisager avec sérénité et ambition notre année et il a été déterminant de l’ampleur du développement des actions.

 

Article écrit par Garance Gourdel de l'association Prologin.