Découvrez tous les mois les projets de celles et ceux qui œuvrent pour la médiation scientifique en mathématiques et informatique ! 

 

Les filles qui …

Montrer l’exemple n’est pas le meilleur moyen d’influencer les autres, c’est le seul  (attribué le plus souvent à Albert Einstein).

Vue d’ensemble

Les filles qui… forment une communauté éducative qui montre l’exemple du numérique au féminin. La structure juridique est une association loi 1901 de forme collégiale qui comporte, en 2018-2019, 71 étudiantes en licence de l’université de Bretagne Occidentale (UBO) : Anglais, Breton, Biologie, Chimie, Informatique, Lettres modernes, Mathématiques, Physique-Chimie, Sage-femme, Sciences de la Terre et de l’Univers.

Les filles qui … animent des cours de programmation autour de Scratch Junior, de Scratch et des robots  dans des écoles primaires autour de Brest et dans le service de soins pédiatriques de Ty Yann ; elles accompagnent des projets de sciences autour de robots mbot programmables en Scratch.

Depuis leur création en mai 2017, les filles qui… ont été 3 fois lauréates de la Fondation Blaise Pascal et lauréate de la Fondation UBO. Ce soutien a servi à financer des équipements numériques (robots et tablettes), les déplacements dans les écoles primaires, la participation à des conférences et des stages.

Cours de programmation des filles qui…

Les filles qui… enseignent la programmation dans les écoles primaires sous le couvert d’une convention ASTEP (Accompagnement en Sciences et Technologies à l’Ecole Primaire) entre l’inspection académique du Finistère et l’université de Bretagne occidentale.
Le tableau ci-dessous présente la progression des cours animés par Les filles qui… 

Année universitaire

Nb d’étudiantes ayant animé

Nb  d’élèves ayant suivi

Scratch Jr
(6 séances)

Scratch
(6 séances)

Robots mbot
(6 séances)

2016-2017

8 en licence

~120

2 classes CP-CE1

4 classes de CM1 ou de CM2

2017-2018

25 en licence

~500

9 classes de la GS  au CE2

12 classes de CM1 ou CM2

5 classes du CE1 au CM2

2018-2019

67 en licence

~950

26 classes de la GS au CE2

18 classes de CE2 au CM2

4 classes de CM et collège

Projets soutenus par la Fondation Blaise Pascal

Pour résumer, sans l’aide de la fondation Blaise Pascal, rien n’aurait été possible.
D’une part, la Fondation a été la première à croire en notre projet et son soutien a été le garant de la pertinence de nos actions. D’autre part, la possibilité que la Fondation finance une association nous a décidées à créer la nôtre et les subventions de la Fondation permettent un fonctionnement très réactif ; par exemple, sans cette gestion simplifiée, nous ne pourrions pas intervenir en dehors de Brest, nous ne pourrions pas soutenir de nouvelles actions comme celle en cours dans la maison pour toutes Lcause.
Enfin, sur les 3 années universitaires, le montant des subventions et aides s’élève à 22.750 € dont 15.800 € financés par la Fondation Blaise Pascal ; c’est donc, et de loin, notre principale source de financement.

  • Premier appel à projets – Mise en place du dispositif.
    Nous avons acheté des équipements connectés pour ~ 1500 €. La subvention a financé les frais de déplacement – presque 1000 € - dans les 21 classes des écoles hors de Brest. Une dépense importante a été la somme de 3300 € pour la participation de 17 filles qui… à une conférence de didactique de l’informatique à Lausanne en février 2018.
  • Deuxième appel à projets – Informatique débranchée.
    Nous avons fait une proposition de langage de programmation corporel qui associe à chaque bloc de Scratch Junior une statue, c’est-à-dire une pose corporelle. La subvention a permis d’engager Gaël Sesboué, chorégraphe de la compagnie Lola Gatt pour définir le langage. La subvention a permis de rémunérer 4 mois de stage qui ont servi à développer un prototype de logiciel basé sur une caméra Kinect qui reconnait les statues et les transforme en un programme Scratch.
  • Troisième appel à projets – Informatique à l’hôpital.
    Ty Yann est une structure hospitalière avec un service pédiatrique long séjour associé à une école de 3 classes : 3-7 ans, 8-11 ans, collège. Nous avons d’abord enseigné Scratch Junior et Scratch dans les 3 classes. Nous avons soutenu la participation de la classe des 8-11 ans au concours de robotique « Parcours de coccinelle ». Nous avons encadré un projet de chorégraphie avec les robots mbot dans la classe de collège. La subvention a permis d’acheter les équipements robotiques nécessaires.
    Par ailleurs, la subvention a financé les frais de déplacement pour les classes des écoles hors de Brest.

Rayonnement scientifique

8 articles ont été acceptés et présentés à des conférences internationales ou nationales :

“ Girls who… do Scratch - A first round with the Essence kernel ” à la 30th Conference on Software Engineering Education & Training en Novembre 2017 à Savannah (USA).

« Eduquer en montrant l’exemple : les filles qui… » au 7ème Colloque de didactique de l'informatique en Février 2018 à Lausanne (Suisse).

« Apprentissage par projets à l'école primaire avec les filles qui… » à l’atelier "Organisation et suivi des activités d’apprentissage de l’informatique" - RJC-EIAH 2018 en Avril 2018 à Besançon (France).

« Ingénierie des projets Savanturiers de l’ingénierie » au Colloque Éducation par la recherche en Juillet 2018 à Paris (France).

“When IT female students become teachers: lessons from a French project Girls who code” à la 10th European Conference on Gender Equality in Higher Education en Août 2018 à Dublin (Irlande).

“ Engineering projects “Savanturiers de l’ingénierie”” à la 31th Conference on Software Engineering Education & Training en Janvier 2019 à Hawai (USA).

“Enseigner la programmation Scratch en amatrice » à l’atelier “Apprentissage de la pensée informatique de la maternelle à l’Université” - EIAH’2019 le 4 Juin 2019 à Paris (France).

 “La pédagogie par l’exemple : une stratégie pour lutter contre les stéréotypes de genre ? Le cas de la filière informatique” au Congrès international de l'AREF en juillet 2019 à Bordeaux (France).

 

Article écrit par Vincent Ribaud de l'association Les filles qui...