SUCCESS STORY de l’association MATh.en.JEANS : « ne subissez pas les maths, vivez-les ! »

Découvrez tous les mois les projets de celles et ceux qui œuvrent pour la médiation scientifique en mathématiques et informatique !

L’association MATh.en.JEANS – pour Méthode d’Apprentissage des Théories mathématiques en Jumelant les Établissements pour une Approche Nouvelle du Savoir – impulse et coordonne des ateliers en milieu scolaire, du primaire au supérieur, où est reconstituée en modèle réduit la vie d’un laboratoire de mathématiques. Depuis sa création en 1989, notre association vise à faire vivre les mathématiques par les jeunes, selon les principes de la recherche mathématique. Son action permet aux élèves de rencontrer des chercheur·e·s et de pratiquer une authentique démarche scientifique, avec ses dimensions aussi bien théoriques qu’appliquées et si possible en prises avec des thèmes de recherche actuels.

Notre slogan : « ne subissez pas les maths, vivez-les ! »

Avant d’être une association, MATh.en.JEANS est aussi une méthode innovante d’apprentissage des mathématiques mise en place depuis plus de trente ans. Celle-ci se déroule en trois phases sur une année scolaire :

  •  Un temps de recherche : entre septembre et mars, des élèves de deux établissements choisissent un sujet, parmi ceux proposés par un·e chercheur·e référent·e, et, aidés de ce dernier, ils forment un groupe de recherche. Les élèves de ce groupe travaillent dans leur établissement d’origine, mais se regroupent aussi plusieurs fois, en présence du.de la chercheur·e, à l’occasion de séminaires pour discuter de leurs idées, partager leurs résultats et/ou leurs méthodes de travail avec les élèves de l’établissement jumeau.
  • La participation à un congrès : en mars-avril, le congrès annuel réunit tous les ateliers MATh.en.JEANS de l’année dans des lieux d’enseignement supérieur. Tous les acteurs du dispositif s’y retrouvent : jeunes, enseignante·s, chercheur·e·s. Au cours de ce moment fort, les élèves présentent leurs résultats sous la forme de posters, d’exposés en amphithéâtre ou d’animations sur un stand et les soumettent ainsi à l’épreuve de la critique par les pairs.
  •  La rédaction d’article : après le congrès, l’association demande les élèves à rendre une production écrite présentant leurs travaux. Celle-ci est soumise à un comité d’édition en vue d’être publiés et valorisés sur le site de l’association MATh.en.JEANS.

Faire partie de l’un des ateliers MATh.en.JEANS permet donc à un jeune – les participants et les participantes ont généralement entre 11 et 17 ans – de découvrir la recherche mathématique et ceux qui la pratiquent au quotidien. Ce cadre leur montre les mathématiques sous un angle différent, préférant la collaboration à la compétition.

L’association MATh.en.JEANS en quelques mots

En 30 ans, forte du soutien de partenaires comme la fondation Blaise Pascal, l’association s’est considérablement développée. Depuis 2011, le congrès en un seul lieu ne suffit d’ailleurs plus pour accueillir tous nos apprentis chercheurs et doit se dérouler à plusieurs endroits, en France comme à l’étranger. En 2019, des participant·e·s se sont ainsi retrouvé·e·s dans 13 villes, parmi lesquelles Grenoble, La Rochelle, Louvain-la-Neuve, Amiens ou encore San Francisco.

Pour l’année scolaire 2018-2019, 4698 élèves ont pris part à l’un des 303 ateliers où l’un des principes de base est la non-sélection. Les élèves de MATh.en.JEANS ne sont pas systématiquement des « bon·ne·s » élèves et certains d’entre eux révèlent des qualités qui ne peuvent s’exprimer dans l’enseignement traditionnel. Seule la motivation est sollicitée et c’est en grande partie ce qui fait notre spécificité et notre succès. L’association observe par ailleurs une parité des élèves plus que satisfaisante puisque en moyenne 46% des participants sont des participantes. Soucieux de préserver cet équilibre, nous continuons à encourager les filles, dès le plus jeune âge à penser que les mathématiques sont aussi pour elles.

La fondation Blaise Pascal joue un rôle pivot dans les relations entre les acteurs de la médiation en mathématiques et informatique et les potentiels financeurs privés (mécénat de compétences, reversement de la taxe d'apprentissage, etc.), ce qui en fait un interlocuteur privilégié pour MATh.en.JEANS. Au-delà de soutenir notre association au niveau national, elle appuie localement certains de nos ateliers pour faire vivre les travaux des élèves dans de nouveaux lieux et sous de nouveaux formats (Club Faites des Maths, Émission de radio sur les maths).