Un constat accablant :

Le niveau des élèves français en maths et en sciences est toujours très mauvais

Etude

L'étude internationale TIMSS, publiée le 8 décembre 2020, confirme la chute du niveau des élèves français en mathématiques et en sciences. Le constat est sans appel. Les élèves français s’affichent tristement au bas des tableaux de l’Union Européenne et des pays de l’OCDE.

La très sérieuse étude TIMSS de l'IEA (l'Association internationale pour l'évaluation du rendement scolaire) fait le point tous les quatre ans sur le niveau des élèves de CM1 et de 4e à l’échelle internationale. Menée auprès de 64 pays, cette étude comparative permet d’évaluer les différents acquis scolaires des élèves en mathématiques et en sciences afin de fournir les meilleures informations pertinentes pour les politiques et aider à en améliorer l'enseignement et l'apprentissage.

Déjà en 2015, la dernière enquête dressait un bilan alarmant du niveau des jeunes français en mathématiques et en sciences, surtout en CM1, où avec les élèves affichaient déjà un score en dessous de la moyenne européenne.

La France plonge en avant dernière position

Des performances en sciences médiocres et en mathématiques catastrophiques

En France, en 2019, ce sont donc environ 6 000 élèves de CM1 et environ 4500 élèves de 4e issus de 150 collèges qui furent concernés par l’étude, représentant la même génération d’élèves que l’étude menée en 2015 mais pas les mêmes élèves sondés.

Les résultats en mathématiques pour les élèves français de niveau CM1 pointent le faible score de 485 points, quand la moyenne européenne est à 527. En sciences, le score français est stable depuis 1995, même s’il n’est pas significativement plus réjouissant, affichant 488 points quand la moyenne de l’UE est à 522. 

Concernant le niveau des élèves de 4e, la France se place encore en-dessous de la moyenne de l’UE et des pays de l’OCDE dans les deux disciplines.

Sans compter qu’en mathématiques, le décrochage est abyssal. Le score moyen a baissé de 47 points en moins de 25 ans. Ce qui correspondrait à la perte d’un niveau de classe, soit l’équivalent d’une année entière d’apprentissage.

Un fossé garçons-filles qui continue de se creuser

Si le score en sciences est similaire chez les filles et les garçons, il est en revanche différent en mathématiques où l’on note que les garçons réussissent mieux que les filles. L'écart s’élève jusqu’à 9 points en faveur des garçons pour les classes de 4e.   

À propos de TIMSS 2019

Le TIMSS (Trends in International Mathematics and Science Study) 2019 comprenait des questionnaires pour les élèves, les enseignants et les écoles et l’Enquête sur l’apprentissage des jeunes enfants (également appelée « questionnaire à domicile ») remplis par les parents ou les tuteurs des élèves. 

TIMSS fournit également des données politiques importantes sur les contextes d’apprentissage des mathématiques et des sciences des élèves, sur la base de questionnaires remplis par les élèves et leurs parents ou tuteurs, enseignants et directeurs d’école. 

Découvrir l’intégralité du rapport TIMSS 2019

Revue de presse

vousnousils.fr « TIMMS : les résultats des élèves français en maths et sciences parmi les plus mauvais d’Europe »

Lire l’article 

Lesechos.fr « En mathématiques et en sciences, les élèves français sont les cancres de la classe européenne »

Lire l’article

Leparisien.fr « La France, dernière de la classe en maths »

Lire l’article

Lemonde.fr « Mathématiques : la France, dernière élève des pays européens »

Lire l’article

cafepéeagogique.net « TIMSS : Que retenir pour l’enseignement des sciences au collège ? « 

Lire l’article